Fille de la campagne

fille-campagne

Nouveau

Ce produit n'est plus en stock

Auteur : Edna O'Brien
Éditeur : Sabine Wespieser
478 pages
Format : 18,2 x 14 x 3,4 cm
Livre en Français
Livre d'occasion (couverture légèrement abîmée)

Alors, ce livre ?


Une excellente autobiographie qui nous emmène dans les campagnes austères d'une Irlande d'avant-guerre aux cercles littéraires de Dublin... Dévoilant un caractère de femme forte, indépendante et qui semble n'avoir jamais regretté le cours de son existence.

Présentation de l'éditeur :

Les mémoires d'Edna O'Brien, parus à Londres en septembre 2012, sont un événement littéraire. Depuis la publication en 1960 de son premier livre, Les Filles de la campagne, qui fit scandale en Irlande, Edna O'Brien construit une oeuvre majeure. Née en 1930 dans le comté de Clare, cette "fille de la campagne" grandit, solitaire, dans la maison de Drewsboro. Après ses années en pension, elle va suivre des études de pharmacie à Dublin. Là, elle rencontre l'écrivain Ernst Gebler, qu'elle épouse contre l'avis de sa mère en 1952, et avec qui elle part s'installer à Londres. Le couple ne résiste pas au succès de la jeune femme. Après avoir obtenu la garde de ses deux fils, celle-ci décide qu'elle sera avant tout une mère et un écrivain. Jamais sa vie très libre dans le Swinging London des années soixante n'éloigne Edna O'Brien de sa table de travail. Derrière les portraits de ceux qui fréquentaient alors sa maison de Chelsea - Robert Mitchum, Paul McCartney, Sean Connery ou Gore Vidal -, derrière l'évocation des ombres qui hantent sa vie et nourrissent son oeuvre - celles de ses parents, celle de son mari destructeur et jaloux -, par-delà l'évocation simple et sans indiscrétion de sa vie sentimentale et derrière les anecdotes, les voyages, les réceptions qui jalonnent son parcours d'écrivain reconnu et salué par ses pairs, la saveur et l'unité de ces éblouissants mémoires tiennent dans l'exigence d'une vie consacrée à la littérature. Grande lectrice, héritière de Joyce, grande styliste aussi, Edna O'Brien révèle ici sans fard, sans aigreur non plus, mais souvent avec une crudité toute irlandaise, à quel point rien d'autre dans sa vie n'importe vraiment sinon l'urgence d'écrire. Elle vient, à quatre-vingt-deux ans, de commencer un nouveau roman.

25,00 €