6 Mois numéro 8, Israël, le piège Agrandir l'image

6 Mois numéro 8, Israël, le piège

9791090699168

Nouveau

Ce produit n'est plus en stock

C'est un pays neuf qui se trouve dans une impasse. Vingt ans après les accords d'Oslo, la société israélienne vit retranchée dans sa forteresse. Trois portfolios exceptionnels sur un pays qui déchaîne les passions. 
Les hommes en noir : un Israélien sur dix est ultraorthodoxe. La communauté ne cesse de gagner en nombre et en influence. Oded Balilty a réussi à s'immiscer dans ses rassemblements très fermés, et les a saisis comme des tableaux.
A l'ombre des jeunes filles en armes : comme toutes les filles de son pays, Naomi a donné deux années de sa vie à Tsahal, l'armée israélienne ; Sa tante, Rachel Papo, l'a suivie en s'immergeant dans le quotidien de jeunes soldates. Aujourd'hui, Naomi a 27 ans. Elle se souvient... 
Une famille en colonie : Venus des Etats-Unis, Gedalia et Shira Goldburt sont des colons religieux et babas cool, installés en terre palestinienne avec leurs six enfants. Une implantation illégale où ils ont accueilli Pietro Masturzo.
Et aussi
L'entretien avec Marie-Laure de Decker. Du Vietnam à l'Afrique du Sud de l'« affaire Claustre » à la Bosnie, elle a vécu l'âge d'or du photojournalisme. 
Les petites reines. Après leur premier accouchement, elles vivent recluses pendant des années pour se consacrer à l'enfant. Les « walés » ont un statut envié chez les Pygmées du nord-ouest de la République démocratique du Congo. Patrick Willocq est entré dans le cercle. 
Les insolents de Téhéran. Sur les scènes iraniennes, hommes et femmes ne doivent pas se toucher. Dans les studios, les chanteuses ne peuvent enregistrer. Et pourtant, la créativité explose à Téhéran. Jeremy Suyker s'est glissé dans des groupes d'artistes qui se jouent des interdits. 
La ruée vers l'Ouest. Destiné à faire contrepoids aux mégapoles du littoral chinois, Chongqing aimante les populations de la campagne. Tim Franco a mis en images ce chantier perpétuel. 
Les quatre cents coups Leur terrain de jeu n'a pas de frontières, leur liberté est totale. Kalus, Bajlas, Galas, Szychta et Mati ont 13 ou 14 ans et sèchent l'école de leur quartier ouvrier, à Zabrze, au sud de la Pologne. Konstancja Nowina Konopka a vécu avec eux les derniers mois de leur enfance.

25,50 €